Cette consultation anonyme, confidentielle et gratuite est ouverte à tous les jeunes en difficulté avec leur consommation d’alcool, de cannabis, de drogues de synthèse, de tabac…Mais également leur consommation sans produit (jeux vidéo-écran-jeux d’argent, etc.).

Elle propose une écoute, une évaluation, une prise en charge individuelle et/ou familiale aux jeunes entre 12 et 25 ans, accompagnés ou non d’un ami, d'un membre de sa famille, d'un professionnel.

Une consultation est proposée aux parents qui souhaiteraient être informés ou soutenus dans leur fonction parentale.

Les missions du C.S.A.P.A Monceau

 

Le C.S.A.P.A. Monceau est un centre ambulatoire et ne propose pas d’hospitalisation. Il collabore en partenariat au sein d'un réseau avec des structures médicalisées qui peuvent accueillir les usagers.

 

Le C.S.A.P.A. Monceau travaille en partenariat avec des structures médicalisées pour prendre en charge les usagers ainsi que toutes les personnes de leur entourage.

 

Le C.S.A.P.A. Monceau assure la prise en charge médico-psycho-sociale de l’usager, dans des principes d’accueil, d'information, d'évaluation et d’orientation et l’information des personnes et de leurs familles. Le soutien de l’environnement familial, l’aide au repérage et à la réduction des risques, sont des axes majeurs dans les prises en charges.

 

Tout ce qui est échangé, communiqué durant les séances demeure confidentiel.
Le ou les thérapeutes sont les garants du secret professionnel.

Le C.S.A.P.A Monceau assure :

  • Les missions de prévention, d’accueil et de prise en charge des personnes ayant une consommation à risque ou un usage nocif de substances (licites, illicites) ou présentant une problématique d'addiction sans substance.
  • L’accueil, l’information, l'évaluation et l’orientation de la personne ainsi que l’accompagnement de son entourage,
  • L’aide au repérage des usages nocifs et à la réduction des risques associés à la consommation de substances ou de plantes ci-dessus mentionnées.
  • La prescription et le suivi de traitements de substitution.
  • La prise en charge sociale qui comprend l’accès aux droits sociaux et l’aide à l’insertion ou à la réinsertion.
  • L’accompagnement des usagers lors d’un hébergement ou d’une hospitalisation.